Quoi de mieux pour profiter de dame nature que de dormir en son sein. Et de le faire en réduisant son impact au strict minimum. A la manière des Indiens. Au cœur d’une clairière boisée, en contrebas du Mollendruz, un village de tipis vous accueille de mi-mai à début octobre. Dépaysement garanti.

Ici, pas d’eau courante. Juste de quoi cuisiner et se débarbouiller. On s’éclaire à la lanterne, la lampe à huile ou la torche. Les voitures sont bannies*, tout comme les transistors, les haut-parleurs et tout ce qui est susceptible de perturber ce havre de tranquillité en bordure de forêt.

On s’éclaire à la lanterne, la lampe à huile ou la torche.

Six tentes composent le campement. On y dort en tribu, dans les plus grandes, ou en toute intimité, dans les tipis les plus petits. A même le sol, sur des plaquettes de bois et des tapis. Des coins sont spécialement aménagés pour les repas ou simplement se reposer. On amène son manger (ustensiles de cuisine à disposition) ou on commande sur place.

Tipi «spécial amoureux»
Le village est une bonne base pour explorer la région. Vous trouverez également sur place de quoi agrémenter vos journées et vos soirées. Vous pourrez ainsi apprendre à reconnaître les traces d’animaux ou créer des œuvres d’art éphémères au bord de l’eau. Les cuisiniers en herbe concocteront de bons petits plats avec les plantes sauvages dont recèle la forêt.

On y va seul(e), à deux, en famille ou en groupe. Pour une nuit ou une semaine. Les couples pourront opter pour le tipi « spécial amoureux », avec chandelles et peaux de bêtes en prime. C’est gratuit pour les enfants de moins de quatre ans.

Comme le suggère l’association Madrugada qui gère le site, il ne reste plus qu’à rêver, vous reposer, vous émerveiller, rire et… ne rien faire.

tipis.ch
info@tipis.ch

* Le transport jusqu’au village de tipis est autorisé pour les personnes à mobilité réduite.

S’Y RENDRE

Depuis le col du Mollendruz, il faut une bonne heure de marche (via Châtel et les Croisettes) pour rejoindre le village de tipis. Vous pouvez aussi laisser votre voiture à Pétra-Felix et rejoindre le campement à pied, en une demi-heure environ. Accès possible aussi à vélo.

Ceux qui n’envisagent pas de dormir sous tente pourront trouver refuge juste à côté, aux Ermitages.

CONTES ET LÉGENDES

Sous tente, au bord de l’eau ou au coin du feu, laissez-vous envoûter par des contes, légendes et histoires de forêt. Laissez-vous emporter par des récits fantastiques ou mythologiques, merveilleux ou effrayants, pour les petits ou pour les grands. Au village de tipis ou ailleurs dans la région.
conteuses.ch
foret-d-etoiles.ch

ÂNES ET LAMAS

Ils s’appellent Merlin, Arthur ou Perceval. Les plus costauds sont des lamas. Ceux aux oreilles les plus pointues des alpagas. Contrairement à ce que pourrait laisser penser leur réputation de cracheurs, ces animaux sont très calmes. A expérimenter lors de balades en forêt à leurs côtés. Dès 4 ans. 
lampaga.com

Celles et ceux qui préfèrent des animaux qui leur sont plus familiers opteront pour des promenades en compagnie d’ânes. L’occasion de découvrir que s’ils ne sont pas aussi têtus qu’on le dit, ils sont par contre très gourmands. Randonnées de quelques heures à plusieurs jours.
itiner-anes.ch