Pas besoin d’aller jusqu’à Saignelégier, au cœur du Jura, pour trouver des Franches-Montagnes. Même si, ici, on leur préférerait presque le « cocktail des prés », une race issue, comme le nom le laisse entendre, de quelques croisements dont seuls les cavaliers expérimentés sauront distinguer la marque. Ou le Paint Horse (littéralement, cheval de couleur), connu pour sa robe tâchetée.

Mais pour découvrir le Mollendruz à dos de canasson, peu importe finalement la monture. L’essentiel est ailleurs. Il est sur les sentiers qui s’enfoncent dans les bois. Il est sur les chemins qui longent les sommets ou serpentent sur les crêtes. Vues imprenables et crinières au vent garanties.

On s’éclaire à la lanterne, la lampe à huile ou la torche.

Depuis Romainmôtier, la balade s’étire sur une journée. Avec une pause bienvenue au vieux chalet d’alpage Le Mazel, sur les contreforts du Mont Tendre. Fermé au public, il est réservé à l’estivage et aux génisses. Il pourrait toutefois bien vous ouvrir ses portes le temps d’un déjeuner. Ou, pour les plus audacieux, l’espace d’une nuit dans la paille.

A moins d’être un fin connaisseur de la région et de disposer de son propre cheval, mieux vaut se laisser guider. Sorties individuelles ou en petits groupes (jusqu’à cinq ou six personnes). Les adeptes de promenades moins longues choisiront des itinéraires raccourcis. Et les Epicuriens privilégieront une balade gustative à la rencontre des producteurs du coin.

ADRESSES

Que vous disposiez ou non de votre propre cheval, le Mollendruz offre de nombreuses possibilités de randonnées équestres.

Écurie Little rivière
Depuis Romainmôtier
ecurie-little-riviere.ch
+41 (0) 76 325 09 65

Laurent Meylan
Réservé aux cavaliers confirmés et disposant de leur propre cheval. Sur plusieurs jours avec repas chez l’habitant et nuitées dans des chalets d’alpage.
laurent-meylan.ch
+41 (0)78 948 6054

Jolimont Ranch
Différentes formules, y compris un «trihorsethlon» (cheval, vélo, nage). On vient avec son propre cheval.
jolimont-ranch.ch
+41 (0)79 210 5647

À FLANC DE MONTAGNE

Le Mollendruz ne se laisse pas facilement approcher à cheval. L’hiver, le ski de fond y règne en maître. L’été, la présence du bétail et les enclos rendent la balade périlleuse. On privilégiera donc l’entre-saison. Ou les flancs de la montagne: très belles balades notamment du côté de Cuarnens, Moiry ou Montricher.