Une fois passé sous la tour de l’horloge, elle est là, au fond de la cour. A l’ombre de la plus ancienne et plus célèbre abbatiale de Suisse, elle n’en impose pas moins avec ses murs orangés et ses volets richement peints. Flanquée d’une tourelle, la Maison du Prieur est loin de l’ascèse à laquelle on peut s’attendre pour un lieu destiné à loger un homme d’église.

Le faste de la bâtisse érigée vers 1245 s’explique par sa situation géographique, à la croisée de ce qui était alors d’importantes routes et empires de l’Europe médiévale. Et par les illustres hôtes qu’elle a accueilli au fil des siècles. A commencer par la princesse Marguerite d’Autriche, dont elle a abrité les noces avec Philibert Le Beau, duc de Savoie, en 1501.

De son prestigieux passé, la Maison du Prieur conserve de magnifiques plafonds en bois, dont l’un est illustré de 65 petits angelots. Dans ses vastes salles de banquet, souvenir d’un temps où têtes couronnées et hauts prélats les fréquentaient, quelques fresques murales se font voir ici ou là. Plusieurs cheminées monumentales aussi, pas toutes d’époque toutefois.

De son prestigieux passé, la Maison du Prieur conserve de magnifiques plafonds en bois, dont l’un est illustré de 65 petits angelots.

Roue à aubes
Au nombre des curiosités de la Maison du Prieur, ses caves, où s’entassent des casseroles, outils et objets du quotidien dont les habitants de la région avaient fait don au défunt musée du Vieux-Romainmôtier. Ou encore une ancienne roue à aubes, à l’arrière de ce bâtiment implanté au bord du Nozon, que la Fondation de Romainmôtier rêve aujourd’hui de remettre en route.

Si la Maison du Prieur recèle multitude de trésors, elle n’en conserve pas moins encore sa part de mystère, tant ses habitants successifs l’ont marquée de leur empreinte et de leurs transformations et ajouts. A commencer par sa dernière propriétaire, la journaliste et écrivaine Katharina von Arx qui y séjourna de 1959 à sa mort en 2013.

La Maison du Prieur se visite sur rendez-vous uniquement et en compagnie d’un guide: +41 (0)79 701 07 94. Il est par ailleurs possible de la louer pour des événements privés. On se renseigne et on réserve au +41 (0)22 366 01 53 ou sur eventsetsaveurs.ch

CAFÊ SUR COUR

La Maison du Prieur abrite un café restaurant, dans une atmosphère d’un autre temps. Vieux parquet et gravures lui donnent un charme un peu désuet, comme une parenthèse dans l’écoulement des siècles. Au rez-de-chaussée, avec accès à la belle cour pavée.

Romainmôtier abrite plusieurs autres lieux où sustenter ses papilles, comme le Pectinarium et son impressionnant choix de thés.

FONTAINES DU NOZON

Fontaines en calcaire de Vaulion et pierres de taille ornent les villages du Vallon du Nozon, au pied du Mollendruz. Certaines sont là depuis bien longtemps, comme le montrent les inscriptions qui les ornent. A parcourir au gré de ses envies entre Juriens, La Praz, Premier ou les Bretonnières.
Itinéraire détaillé

AVEC LES CHÈVRES

Se balader dans la nature, c’est bien. Le faire en compagnie d’un troupeau de chèvres, c’est nettement plus insolite. Au programme: découverte de la forêt, contes et dégustation de fromages… de chèvre bien sûr.

A pas de chèvres
apasdechevres.ch/
facebook.com/apasdechevres
+41 (0)76 515 94 86

D’autres balades thématiques sont également proposées sur buissonnier.ch